Pour essayer de comprendre cette fichue crise:

La Crise subprime_mortgages-150x1501 ère Partie : 2008 – 2009 : les subprimes

Cela fait 5 ans que nous sommes dedans et nous n’en voyons pas le bout. Mais que se passe-t-il donc? J’avais – à peu près, compris le début, l’histoire des subprimes, mais quant à la suite… Alors je me suis dit que cela pourrait être intéressant d’essayer de démêler tout cela (avec l’aide d’Alternatives Economiques).

                            2ème partie : 2009 – 2012 : l’Europe en crise

crise-eurogroupe-150x150La 1ère partie de cette série de 3 tentait d’expliquer les effets désastreux de la crise des subprimes figeant le système de crédit mondial avant le coup de tonnerre de l’annonce du déficit budgétaire grec. Nous allons donc entrer maintenant dans le vif du sujet, la crise dite « des Etats Souverains »…

 

drapeau-francais-150x1503ème partie: 2012 : la France 

Même si cela paraît un peu provocateur à première vue, on pourrait se demander si la France, comme en 1929, ne va pas passer entre les gouttes… En 1929, la France était en effet un pays essentiellement agricole, échangeant surtout avec son « Empire », et protégé par de fortes barrières douanières. Ces différents facteurs conjugués avaient fait que la Grande Crise nous avait certes frappés, mais nettement moins que l’Angleterre ou l’Allemagne.

ayrault-150x1504ème partie : les gouttes sont trop grosses

Il y a trois mois, on se disait que la France allait, peut-être, comme en 1929, passer à peu près entre les gouttes … La chance de bénéficier de taux d’intérêt historiquement bas pouvait nous permettre de laisser passer l’orage, en attendant une reprise venue comme d’habitude des Etats-Unis. Force est de constater que les gouttes tombent malheureusement en ordre de plus en plus serré.

 

Une réponse à “La Crise” Subscribe

  1. Delesalle 25 mars 2013 à 14 h 01 min #

    La crise est une conséquence d’un conservatisme et d’un manque d’évolution par le statisme de nos groupes, enfernés dans des notions politiques.

    La crise est l’opportunité au jeunes et créatifs de présenter enfin d’autres modes de fonctionnement à leur niveau, choses qu’ils ne peuvent faire faire dans une société trop protectionniste.

    Nous entendons de plus en plus protectionnisme, de made in france, alors que concrêtement nous sommes dans une ouverture Européenne, alors parler du monde…

    Penser autrement et plus collectivement donne de l’avance pas du retard.

    Ph Delesalle

Laisser un commentaire

Transition Limousine |
Leblogdedroit |
10rencontres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rienaredire
| Droitetenjeux
| Nos histoires s'écrive...